Ecole de kitesurf pour la pentecôte a Beauduc

Un lundi de pentecôte avec l’école de kitesurf sa se passe comme ça a Beauduc.

Pentecôte rime avec garçon, c’est effet entre homme qu’on as passé cette journée faite de joie et parfois de moments de solitude mais une journée qui a encore une fois marqué les esprits.

Paul, Romain, Guillaume ,Benjamin et Flavien ont décidé de prendre un cours avec moi !!!!! C’ est fidèle a moi meme avec ma pédagogie et mon humour hors norme qu’ils ont progressé et découvert des nouvelles facettes du kitesurf.

Guillaume et Benjamin qui avaient pris un cours arrivent avec une demande de « je voudrais bien glisser » comprennent vite que le kite est fait de frustrations, ils jouent le jeu et se remettent en question, appliquant mes exercices et progressent pour enfin glisser (vite fait) mais j’ai pu voire dans leurs yeux l’étincelle du kite naître !!!!

Paul qui est a sont 3 ème jour avec moi fait sa vie se balade autant en kite qu’a pieds car le vent faiblissant lui impose de décidé de changer de taille d’aile (bravo tu commence a bien comprendre le kitesurf), on as aussi travaillé les demi-tour sur le sable (une approche qui lui permettra de le mettre en pratique sur l’eau un peu plus tard.

Flavien pour son 2 ème jour a envie de tout déchirer !!! il part pour de la nage tractée afin d’être a l’aise dans l’eau on enchaîne avec de la traction sur les fesse sur le sable afin de se déplacée soit a droite soit a gauche, chose faite on passe a la planche il glisse un peu, on fini ensuite par un exercice qui allie équilibre, précision de pilotage et direction le tout debout sur le sable.

 Romain qui arrive tout frais découvre ma pédagogie, il est assez doué ce qui arriva arrive assez vite il prend la planche, il glisse et le vent tombant fini lui aussi par un exercice qui lui donne une idée de ce qui devra faire une fois debout.

On fini tous par des exercices de largage et réarmement du chicken loop ainsi que le classique self rescue, on replie tout a ma méthode (militaire comme je l’ai entendu) le kitesurf est un sport ou il faut s’amuser mais aussi être rigoureux sur certains points, je pense que ces grands gaillards l’ont bien compris 

La palme de la marche de la honte revient a Paul 
La palme du moment de solitude revient a Benjamin
La palme du « je n’arrive pas mettre la planche » revient a Guillaume 
La palme du « je vais abîmer ma combinaison revient a Flavien
La palme de percute un autre élève revient a Romain 

Merci a vous  pour y avoir cru et m’avoir laisser ma place de « prof de kite »

le tout en image